Le projet Gutenberg dépasse la barre symbolique des 50 000 livres

C’est un cap symbolique qui vient d’être franchi il y a quelques jours par le projet Gutenberg. Cette bibliothèque en ligne, libre et universelle, a ajouté a ses rayonnages son 50 000 eme ouvrage.

Michael Hart, un des créateurs de ce projet fou décédé le mois dernier, n’aura pas vu ce cinquante millième livre symbole de la réussite de cette bibliothèque numérique ouverte au savoir et au partage grâce aux efforts et à l’investissement personnel de milliers de bénévoles.

Si aujourd’hui les librairies en ligne type Amazon annoncent des chiffres vertigineux de bouquins disponibles, il faut rappeler que le projet Gutenberg est né lui en 1971 quand personne ne numérisait des ouvrages. Une époque ou scanner une seule page d’un livre prenait plusieurs minutes… 35 ans et 50 000 livres numérisés plus tard, les bénévoles du projet Gutenberg peuvent être fiers du travail accompli.

Une bibliothèque libre d’accès et gratuite avec des copies à la qualité très soignée qui offre au détour d’un rayonnage virtuel de véritables trésors. Le projet Gutenberg offre un puissant moteur de recherche pour vous retrouver dans ses immenses rayonnages. Le site propose et c’est une véritable valeur ajoutée la plupart des ouvrages dans plusieurs formats numériques ainsi que la possibilité de le consulter directement en ligne.

Gutenberg formats

Quel est le 50 000 livre proposé par le projet Gutenberg ?  Les animateurs du projet auraient pu choisir de proposer le Journal d’ Anne Franck pour bénéficier de la polémique qui entoure décision des ayants droit et de l’éditeur d’Anne Frank de reporter l’entrée dans le domaine public du célèbre journal. Je vous conseille à ce sujet la lecture de la lettre ouverte de l’enseignant chercheur Olivier Ertzscheid dans Rue 89 qui a décidé de proposer au téléchargement le célèbre journal…

Chère Anne Frank, je libère ton texte, en toute illégalité

Anne Franck

Cette polémique illustre aussi la difficulté de proposer des ouvrages du domaine public ou en libre téléchargement. Alors pour son 50 000 ème ouvrage, le projet Gutenberg a choisi un autre symbole en proposant John Gutenberg, First Master Printer, His Acts, and most remarkable Discourses, and his Death. Une oeuvre qui parle de Gutenberg, sa vie, sa mort et son apport universel à la connaissance et au savoir.

Le projet Gutenberg, à découvrir ou redécouvrir. Le site propose notamment un fil Rss très pratique qui permet de suivre tous les nouveaux ouvrages mis en ligne chaque jour.

Lien: Projet Gutenberg

1 Response

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This