Fake News. Comment cultiver les bons réflexes.

Partagez
  • 113
    Partages

Écouter l’article ?

Comment cultiver les bons réflexes de vos élèves face aux Fake News ? Comment leur transmettre l’impérieuse nécessité de cultiver un doute…constructif face au flux permanent d’informations de toutes sortes que déversent le web et les réseaux sociaux ? C’est à cette double tâche que s’attelle un classeur qui recense pas moins de 59 activités pour la classe qui vient de paraître chez Génération 5.

fakenews

Fake News, cultiver les bons réflexes est un travail de très grande qualité que l’on doit à Hélène Charlet, professeure documentaliste. Je viens de parcourir l’ouvrage, je vous le recommande.

Une approche nouvelle du phénomène des Fake News

Le parti pris de l’auteure est de proposer une approche (pour une fois) déculpabilisante du problème. Dans la soixantaine d’activités pédagogiques proposées, on ne tombe jamais dans la facilité pour démontrer combien ils sont crédules et naïfs.

Le livre classeur propose à la place une approche collaborative où tout le monde réfléchit, tout le monde doute. L’idée est plutôt de montrer que nous sommes tous, jeunes comme adultes, des proies faciles. L’auteure au passage nous invite à réfléchir sur notre rapport à la vérité : pourquoi sommes-nous fascinés par une info, alors même que nous la savons fausse ou infondée ? Les bonnes fake news correspondent parfois tellement à notre vision du monde que l’on a presque envie qu’elles soient vraies. Sans doute une des raisons qui nous poussent à les partager.Un des objectifs de l’ensemble des activités proposées par l’ouvrage est de faire prendre conscience que le partage d’une fake news n’est pas un acte anodin.

Dans le doute abstiens-toi

C’est un peu l’enseignement central de ce classeur pédagogique proposé par Génération 5. Le livre est structuré en quatre grands thèmes.

• La galaxie de l’infopollution. 
Autrement dit, de quoi parle-t-on précisément quand on parle du phénomène ?Cette première grande partie propose 14 activités pour reconnaître une fake news et ses différentes formes (rumeur, opinion, hoax, propagande, mésinformation, etc.).
• Fake news : pourquoi on les aime ?
C’est de mon point de vue le chapitre le plus intéressant. Ici on va apprendre à se méfier de soi-même. Pour vous aider, 25 activités pour prendre conscience des mécanismes cognitifs responsables de notre crédulité.
• L’ère de la post-vérité ?
Comment se constitue une vérité : 10 activités disciplinaires (lettres, sciences, philosophie, SES…) pour questionner notre rapport à la vérité et déterminer en quoi elle s’oppose à la fiction.
• Des outils institutionnels pour lutter contre les fake news ?
Ce dernier chapitre propose 10 activités pour évaluer la pertinence et l’efficacité de quelques outils technologiques, législatifs, journalistiques  permettant de débusquer la désinformation. Comme ces 3 sites permettant de débusquer les fausses informations dont je vous parlais il y a quelques semaines ici même.

activité pédagogique fake news

Fake News propose des activités pédagogiques prêtes à l’emploi

L’ouvrage s’adresse à des élèves en collège comme au lycée. Sur chaque fiche d’activité proposée, vous trouverez le niveau concerné, les matières auxquelles on fera appel, le matériel nécessaire et les supports utilisés.

Fake News, cultiver les bons réflexes offre toute une série d’activités qui ont le grand avantage de pouvoir être adaptées très facilement à l’actualité du moment. L’ouvrage se termine par une bonne webographie.

Un excellent outil pour semer ce petit doute constructif dans la tête de nos élèves et ainsi les rendre plus critiques, plus aguerris, déjà citoyens . Dans nos sociétés de trop plein d’informations le doute est non seulement permis, mais souvent nécessaire.

Lien : Fake News. Cultiver les bons réflexes. Hélène Charlet. 202 Pages. 89 € chez Génération 5.


Partagez
  • 113
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *