PlagScan. L’arme fatale contre les plagiats

Plagscan est une solution en ligne pour détecter les plagiats et vérifier l’originalité des textes que vous allez lui soumettre. Autant dire que c’est un outil que certains de vos étudiants ne vont pas aimer. Ne pas aimer du tout.

PLagscan

D’autant que Plagscan est d’une redoutable efficacité. C’est même sans doute un des plus efficaces en la matière.

L’utilisation est relativement simple et pratique. Il suffit d’uploader les fichiers que vous souhaitez contrôler au format Word ou PDF ou encore de faire un simple copier-coller du texte. Vous pouvez uploader plusieurs documents à la fois et même un fichier Zip avec toute une série de documents.

Ensuite il ne vous reste plus qu’à appuyer sur le bouton analyser. Plagscan va lancer son moteur de recherche et ses algorithmes et analyser le ou les documents soumis. Cela prend plus ou moins de temps en fonction du poids des fichiers et de la longueur des documents. Cela peut aller jusqu’à plusieurs heures pour un gros manuscrit par exemple.

PLagscan

L’attente vaut la peine. Le rapport produit par Plagscan est particulièrement complet et détaillé. Il se consulte en ligne ou peut être téléchargé en différents formats. Ce dernier affiche de nombreuses informations utiles pour vous permettre de juger l’originalité de document et si besoin le niveau de plagiat. Vert, Jaune, Rouge… trois couleurs pour vous alerter selon les cas. Le plus impressionnant c’est la capacité de Plagsacan à détecter et surligner dans le texte l’ensemble des passages douteux en indiquant pour chacun d’entre eux la source. Pratique également, l’outil offre un système de navigation qui permet d’aller d’un passage litigieux à un autre d’un simple clic sans avoir besoin de parcourir le document pour les trouver.

Plagiat en ligne

Autre option intéressante, Plagscan permet de comparer un passage douteux avec la source supposée sur le même écran. Cela va vous faciliter la tâche pour juger de la sincérité de l’utilisation de la source.

Plagscan s’appuie essentiellement sur le web pour mener à bien ses analyses, il conserve également une base de données interne importante avec les textes qui lui sont soumis (si vous acceptez d’y participer). Pas de logiciel à télécharger, Plagscan s’utilise en ligne à partir d’un simple navigateur.

Je vous le disais en commençant certains étudiants ne vont pas aimer Plagscan qui peut être utilisé dans de nombreuses situations. Il peut ainsi servir à vérifier une publication scientifique par exemple, un projet éditorial, un mémoire ou encore petite option maline à savoir si vos élèves n’ont pas copié entre eux… En effet quand vous soumettez plusieurs documents à Plagscan, ce dernier va aussi vérifier s’ils ne se plagient pas entre eux !

Plagscan propose une grille tarifaire un peu complexe. Vous pouvez ainsi acheter des crédits pour une utilisation occasionnelle ou opter pour un abonnement annuel. Le service propose des abonnements groupés pour tout un établissement: lycée, université ou centre de formation dont le prix variera en fonction du nombre d’étudiants. Il vous en coutera par exemple 199 EUR par an pour un établissement avec 500 étudiants.

Lien : Plagscan

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This