Cordial. Un assistant correcteur pour viser le zéro faute

Cordial est un logiciel de correction d’orthographe et de grammaire pour tous vos écrits. C’est sans doute le meilleur outil actuel de sa catégorie.

cordial

Cordial s’installe sur votre PC ou votre Mac pour veiller ensuite à la qualité orthographique de tous vos écrits. Celle de vos cours ou rapports, celle de vos présentations et autres Powerpoints, celle de vos courriers, Cordial va prendre soin de l’ensemble de votre production éditoriale. Un outil à conseiller également à vos étudiants qui en ont sans doute besoin plus que vous mais personne n’est à l’abri.

Cordial une fois téléchargé sur votre machine s’installe très facilement. Il suffit de suivre le pas-à-pas proposé par le logiciel sans trop se poser de questions. L’outil de correction s’intègre à l’ensemble de votre système d’exploitation et à vos applications favorites. C’est le cas des principales suites bureautiques comme Office mais aussi les logiciels libres type Open Office. Cordial va aussi prendre en main vos logiciels de messagerie pour des courriers sans faille ainsi que vos navigateurs web que ce soit Chrome, Firefox, Internet Explorer ou Safari.

Cordial surprend par sa vitesse d’analyse de vos textes. Il fait vite et plutôt bien. Cordial propose un un excellent correcteur mais offre aussi des outils d’analyse et plusieurs dictionnaires variés. Il analyse le style, corrige la syntaxe typographique, orthographique et grammaticale.

Cordial

Ce que j’aime bien dans Cordial c’est que chaque faute détectée est expliquée en détail. Se tromper et comprendre pourquoi on s’est trompé. Intéressant. L’outil est souvent également de bon conseil. Il vous proposera des suggestions sur l’orthographe et la grammaire, vous invitera à vous méfier des faux amis ou par exemple des anglicismes.

Les options sont très nombreuses mais vous gardez toujours la main en fonction de vos besoins. Difficile cependant de faire plus complet. J’ai fait le test avec le correcteur intégré à Word et Cordial…un conseil ne plus jamais vous fier au correcteur de Microsoft.

Cordial comme tous les outils de sa catégorie est cependant, il ne faut pas l’oublier, une aide à la correction. Il peut se tromper. Il peut ne pas voir. Il faut ainsi éviter d’accepter automatiquement sans vérifier toutes les corrections proposées.

Cordial est proposé en deux versions. Cordial Référence qui répond à la plupart des besoins, idéal pour les enseignants et étudiants et Cordial Pro dédié aux entreprises et qui comprend entre autres bonus des outils de traduction. 99 Eur pour le premier (il peut être installé sur 3 machines) et 199 Eur pour la version Pro. Il ne s’agit pas d’un abonnement mais d’un achat unique.

Cordial propose également toute une série d’outils gratuits en ligne sur le site Cordial en ligne. Le correcteur orthographique et grammatical pour corriger de petits textes tout en obtenant une explication détaillée de son erreur. Vous y trouverez également un dictionnaire très complet ainsi qu’un manuel des principales règles grammaticales et typographiques en français.

Au final un outil incontournable pour améliorer la qualité de vos écrits et viser le zéro faute.

Lien : Correcteur Cordial

5 Responses

  1. Le Monolecte dit :

    Perso, j’ai déjà Antidote, terriblement bien fait et aussi développé pour Linux!

  2. Brigitte Noirhomme dit :

    Je viens de tester l’instrument gratuit avec une phrase. Il n’a pas relevé l’erreur du “e” écrit à la place de “et” 🙁 mais c’est vrai que les erreurs soulignées sont très bien expliquées 🙂

  3. pat3 dit :

    Je suis d’habitude vraiment fan de votre travail, mais là je trouve qu’on est proche du publi-rédactionnel. Cordial est sans doute très bien, mais il existe deux autres logiciels très connus dans la même catégorie et le même ordre de prix que vous ne nommez même pas, Le Robert Correcteur (ex-Petit Prolexis), et Druide d’Antidote, qui ont les mêmes fonctionnalités et sont aussi à mille lieux de ce que peut faire le correcteur intégré à Word. Du coup, un comparatif serait la moindre des choses, car la différence se joue non seulement aux qualités de correction, mais aussi à l’intégration du correcteur aux systèmes et aux applications, et à son ergonomie.
    Je continue à vous lire et à vous suivre avec intérêt, cependant, c’est juste que je trouve que si vous écrivez un publi-rédactionnel, c’est mieux qu’on le sache.

    • Fidel Navamuel dit :

      Comme vous êtes sévère avec moi 😉

      Quelques petites précisions semblent s’imposer du coup. Non pat3 ( je ne connais pas votre nom désolé…) il ne s’agit pas d’un publi-rédactionnel. Je ne fais pas de publi-rédationnel (ce ne sont pas les demandes qui manquent croyez-moi).
      Ma ligne rédactionnelle depuis le début est claire. Je ne parle que des outils que j’ai pu tester et que j’aime. Les autres je n’en parle pas.
      Je ne fais pas de classements, ni de comparatifs, il s’agit simplement d’une vitrine pour des outils qui me paraissent être intéressants pour une raison ou une autre au métier d’enseignant ou à leurs élèves.

      Les sites proposant comparatifs et publi-rédactionnels masqués derrière des pseudo-classements ne manquent pas sur le web. Faites une petite recherche sur Google sur les logiciels de correction et vous devriez trouver votre bonheur.

      Je ne parle pas du Robert Correcteur ni de Druide d’Antidote non pas parce qu’ils seraient moins bons que Cordial mais parce que je n’ai pas eu l’occasion de les tester ni l’un ni l’autre. Je ne manquerai pas de le faire si les éditeurs de ces deux solutions me font signe.

      Je n’ai pas l’habitude de critiquer des outils. Quand je n’aime pas je n’en parle pas. En revanche les expériences des utilisateurs, elles m’intéressent. Vous en trouverez pas mal dans les commentaires de mes articles. Si vous souhaitez faire un retour sur votre utilisation de Cordial n’hésitez pas, c’est ce qu’a fait par exemple Brigitte un peu avant vous.

      Merci encore Pat pour votre réaction, j’espère que vous avez mieux compris ma façon de procéder.
      Je vous dis à bientôt.

      Fidel.

  4. Benjamin OUEDRAOGO dit :

    Moi aussi j’ai antidote et je pense qu’il fait bien le job, mais j’aimerais bien essayer cordial et est-ce qu’il peut s’intégrer à un site web pour les élèves?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This