Diigo. Un outil collaboratif pour partager et sauvegarder vos signets

Diigo est une plateforme déjà assez ancienne qui permet de sauvegarder des pages et des contenus web à la volée depuis un simple navigateur. L’outil permet ensuite de les organiser facilement pour pouvoir les retrouver et/ou les partager avec des collègues ou des élèves.

Diigo avait pris un petit coup de vieux ces dernières années. La nouvelle version qui vient de sortir est une occasion de redécouvrir ce qui est sans doute un des meilleurs outils de sa catégorie qui plus est bien adapté à une utilisation dans le monde de l’éducation.

Diigo

Diigo inaugure une toute nouvelle version avec une nouvelle ligne graphique simple et moderne très réussie. L’outil permet donc de sauvegarder depuis votre navigateur des ressources trouvées sur Internet (Pages, images, vidéos, textes…) et de les classer dans une bibliothèque personnelle grâce à un système de tags. Toutes ces données seront dès lors à portée de main à partir de n’importe quel dispositif fixe ou mobile connecté à Internet.

Mais Diigo propose bien plus qu’un simple service de sauvegarde de vos marque-pages ou favoris. Tout d’abord une fois installé sur votre navigateur Diigo permet non seulement de sauvegarder l’adresse d’une page web, mais aussi si vous le souhaitez de surligner avec la couleur de votre choix un passage de son contenu. Diigo offre aussi la possibilité d’uploader des fichiers PDF et d’en surligner le contenu ou encore de créer des notes textes d’un simple clic.

outil diigo

Lorsque vous sauvegardez une ressource dans votre Diigo, vous pouvez l’enrichir d’une note personnelle façon Post-it. Une annotation ou commentaire que vous retrouverez quand vous reviendrez sur la page et qui peut être privée et donc uniquement consultable par vous, mais qui peut aussi être partagé avec un ou plusieurs groupes au sein de Diigo.

C’est un autre point fort de la solution Diigo. Vous pouvez créer des groupes pour une classe ou avec des collègues pour partager avec eux des ressources, collaborer et dialoguer autour d’un thème. Diigo référence ainsi de nombreux groupes publics sur une multitude de thèmes (le plus souvent en anglais) dans lesquels on trouve de nombreuses ressources. Un vrai bonheur.

Groupes tice

Dans les nouveautés récentes introduites par les créateurs de Diigo on retiendra la possibilité de réaliser des captures de tout ou partie de l’écran et une nouvelle option formidable pour les enseignants: « Outliner ». Avec Outliner vous allez pouvoir structurer le contenu de votre bibliothèque de favoris dans de véritables papiers ou cours sous la forme de listes qui peuvent être éditées. Vous donnez un titre à votre cours, vous y ajoutez par simple glisser-déposer les ressources de votre choix, vous les complétez par du texte. Il ne vous reste plus qu’à les partager par mail ou dans un groupe. Formidable.

Diigo nécessite de se donner le temps de bien le prendre en main. Même s’il est assez intuitif, ce temps initial pour apprendre à bien l’utiliser ne sera pas du temps perdu.

L’outil propose des extensions pour tous les navigateurs, il offre des versions mobiles pour iOS et Android, et une application complète pour Mac.

Diigo offre une version gratuite, mais avec des fonctions limitées notamment pour la gestion des PDF. Des versions éducation sont également disponibles avec un peu moins de limitations et la possibilité pour l’enseignant de créer des comptes pour les élèves. La version pro pour une utilisation intensive illimitée de toutes les options de l’outil est proposée pour environ 5 EUR par mois.

Lien : Diigo

4 Responses

  1. Merci pour cet article fort justifié tant le bénéfice de Diigo est réel. Je regrette un peu la disparition des dossiers, et l’outliner ne me séduit pas totalement. Mais l’outil vaut la peine. Et les fonctions en mobilité sont redoutables.

    • J’ajoute [à mon propre commentaire ;-)] que j’ai depuis creusé les fonctions « Outliner » et en particulier les fonctions d’annotations sur pdf (version payante Diigo). Elles sont 100% pertinentes ! Annotations, highlights, captures d’images peuvent être reprises et intégrées dans vos outliners ouverts, avec proposition de rubricage automatique en fonction des hashtags utilisés… Bon, c’est un peu technique dit comme cela. Mais à tester absolument.

  2. Bravo pour Diigo. Je dirais même que cet outil est très pratique et essentiel en matière de sauvegarde informatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This