Les meilleures applications pour apprendre une langue étrangère

Partagez
  • 309
    Partages

Il y a mille applications et services en ligne qui se propose de vous aider à apprendre une langue étrangère. Je vous en présente de nouvelles régulièrement des nouvelles ici même. Ce sont des outils qui peuvent accompagner l’apprentissage d’une langue et aider les apprenants soit à mémoriser du vocabulaire et des tournures de phrases, soit à améliorer leur prononciation. Dans ce choix d’outils pour apprendre une langue étrangère j’en ai retenu trois. Trois applications parmi les meilleures pour apprendre une langue. Elles proposent toutes les trois des versions pour mobile et tablette.

Duolingo. L’application la plus utilisée pour apprendre une langue étrangère

Duolingo langues

Ce n’est sans doute pas un hasard, Duolingo comme les deux autres applications de cette liste sont les outils les plus populaires sur ce marché de l’apprentissage des langues. Plus de 300 millions d’utilisateurs pour Duolingo qui combine le jeu et l’enseignement par répétition pour créer une expérience unique dans l’apprentissage de plus de 33 langues différentes. C’est un excellent exemple d’application  simple et très conviviale. Les créateurs proposent par ailleurs une version de Duolingo dédiée à l’éducation avec la possibilité pour les enseignants d’inscrire et de suivre toute une classe.
Lien: Duolingo

Babbel. Des outils personnalisables pour apprendre une langue

Apprendre une langue etrangere

Babbel est un autre service incontournable. L’application qui propose également des versions pour mobiles et tablettes est un service payant à la base. Il existe cependant une version gratuite qui  permet de travailler un corpus composé de nombreuses phrases pour 13 langues différentes. La méthode s’appuie sur les images. Des images sont affichées qui correspondent à chaque mot tel qu’il apparaît. De là, les mots sont assemblés en phrases pour aider l’élève à être capable de converser dans la langue choisie. L’application ajoute des notes grammaticales spécifiques pour pouvoir apprendre la grammaire et la syntaxe au fur et à mesure de l’apprentissage des mots. Babbel offre entre autres une option de reconnaissance vocale très efficace.
Lien: Babbel

Memrise. Jouer pour apprendre une langue.

Memrise

Memrise annonce plus de 30 millions d’utilisateurs et offre une expérience d’apprentissage particulièrement réussie. Plus de 200 cours créés par des linguistes experts dispensés sous la forme d’aventures interactives qui mixent vidéos, tchats et quiz de toutes sortes. Les utilisateurs sont invités à soumettre leurs propres tests pour aider les autres à apprendre, et ils sont aussi récompensés par un système de prix. Memrise affiche un système de classements pour à la fois motiver et stimuler les utilisateurs.
Lien: Memrise


Partagez
  • 309
    Partages

2 Responses

  1. Brigitte Noirhomme dit :

    Prof de français FLE, j’utilise l’application Duolingo sur mon smartphone pour travailler l’anglais depuis plusieurs mois même si je suis d’autre part un cours d’anglais en présence une fois par semaine. Rien de tel que de redevenir étudiant quand on est prof, ÇA VAUT TOUS LES COURS DE FORMATION DU MONDE!!! Je trouve absolument génial que Duolingo fonctionne sans jamais vous expliquer une seule règle grammaticale. Je trouve excellent que les erreurs soient plus utiles (du moins pour moi) que les bonnes réponses. J’aime bien cette obligation de faire quelques minutes tous les jours, de pouvoir visualiser ses progrès et d’être classé.e en fonction de ses progrès. L’interaction avec d’autres utilisateurs est limitée mais possible et c’est très bien comme ça. L’aspect gamification avec les lingots qu’on gagne à chaque pallier et qu’on peut utiliser par exemple pour s’offrir une pause le week-end est intéressant et stimulant. Je pense que Duolingo peut être un à-côté fantastique pour apprendre une langue mais ne peut remplacer un cours en présence. Le gros défaut de Duolingo, c’est qu’il propose des séquences de phrases complètement déconnectées l’une de l’autre. L’autre défaut, c’est que la subdivision des unités d’apprentissage en objectifs grammaticaux ou lexicaux (nombres, adjectifs, adverbes, présent …) reste très traditionnelle. On peut regretter qu’ils n’aient pas opter pour des objectifs de communication tels que « se présenter » / « questionner » avec des phrases qui seraient connectées l’une à l’autre. Certains de mes étudiants qui l’ont testé ont bien aimé mais avouent qu’au bout de deux ou trois mois, Duolingo devient indigeste. Je vais tenter de l’utiliser avec deux groupes d’étudiants italophones A2 et B1 pendant les cinq semaines en créant deux classes, je vous tiens au courant …

  2. Brigitte Noirhomme dit :

    *qu’ils n’aient pas opté (désolée …)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *